Quimper. Une nouvelle plaque en mémoire des victimes du Vel d'Hiv
Stacks Image 13
Stacks Image 11
Ce dimanche matin, dans les jardins du théâtre Max Jacob, à Quimper (Finistère) avait lieu la cérémonie en mémoire et des victimes des crimes racistes et antisémites de l'État français. Le représentant du préfet, Martin Lesage, la sénatrice Maryvonne Blondin ainsi que Jean-Philippe Elkaïm, délégué de la Bretagne auprès du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) étaient présents.
Cette année, le 75e anniversaire de la Rafle du Vel d'Hiv a pris une tournure particulière en raison de la disparition de Simone Veil, déportée dans le camp de Ravensbrück. Jean-Philippe Elkaïm, délégué de la Bretagne auprès du Crif, a prononcé un discours émouvant en mémoire cette femme "de stature morale exemplaire" et de "son destin politique hors du commun", qui "incarne l'âme collective des victimes de la Shoah".
Stacks Image 17
L'engagement des Justes, "à qui nous vouons une reconnaissance éternelle" a été salué par Jean-Philippe Elkaïm comme par le représentant du préfet, Martin Lesage, estimant lui que "la resistance est toujours possible".