Stacks Image 45


Ambroise LE GALL




Mis en ligne sur le site le 24 septembre 2020
Lorem ipsum dolor sit amet, sapien platea morbi dolor lacus nunc, nunc ullamcorper. Felis aliquet egestas vitae, nibh ante quis quis dolor sed mauris. Erat lectus sem ut lobortis,
Stacks Image 95
Stacks Image 98
Stacks Image 84
Archive Ouest France

Rosporden. Ambroise Le Gall, doyen de la ville

Chaque fin d’année, les élus de Rosporden, aux côtés des membres du centre communal d’action sociale visitent les doyens, à leur domicile. L’occasion de leur rendre hommage et d’échanger avec eux.
Ambroise le Gall, âgé de 95 ans est le doyen de Rosporden. Il a accueilli, avec plaisir, samedi matin, Michel Loussouarn, le maire et Marie-Madeleine Le Bihan, adjointe aux solidarités.Lors de ce rendez-vous convivial, Patrick, un des trois fils d’Ambroise Le Gall était présent tout comme Soisig, sa petite fille et Mathis, arrière-petit-fils, âgé de cinq ans. Ambroise Le Gall est bien connu des habitants. Cet ancien résistant a connu une vie riche et trépidante. Lors de la guerre, il rate l’embarquement pour l’Angleterre et devient secrétaire de mairie, à Tourc’h.

Une implication exemplaire

Il s’impliquera alors de façon exemplaire, en fournissant de faux papiers aux jeunes recherchés par l’armée Allemande dont le grand-père de Michel Loussouarn. Il a pris beaucoup de risques pour ces personnes qui souhaitaient rejoindre la France libre. « Après la guerre, j’ai intégré la sûreté à Quimper puis le cabinet du préfet, tout en suivant en parallèle, des études de droit à Rennes. Inspecteur de police dans des commissariats successifs, à Paris, Nantes, j’ai terminé une carrière de 35 années à Angers » explique-t-il.Toujours actif, Ambroise Le Gall est sociétaire de l’Association nationale des anciens combattants de la résistance (ANACR).

Rosporden. Ambroise Le Gall, doyen de la ville

https://www.ouest-france.fr/bretagne/rosporden-29140/rosporden-ambroise-le-gall-doyen-de-la-ville-4693870



Stacks Image 91
Archive Ouest France

Rosporden. Ambroise Le Gall, grand résistant, est décédé

Nécrologie

Ambroise Le Gall, doyen de la commune, est décédé à l’âge de 99 ans.

Cet ancien résistant a connu une vie riche et trépidante. Lors de la guerre, il rate l’embarquement pour l’Angleterre et devient secrétaire de mairie, à Tourc’h. Il s’impliquera alors de façon exemplaire, en fournissant de faux papiers aux jeunes recherchés par l’armée allemande, dont le grand-père de Michel Loussouarn, le maire. Ambroise Le Gall a pris beaucoup de risques pour ces personnes qui souhaitaient rejoindre la France libre.

Après la guerre, il a intégré la sûreté à Quimper, puis le cabinet du préfet, tout en suivant en parallèle des études de droit à Rennes. Inspecteur de police dans des commissariats successifs à Paris et Nantes, Ambroise Le Gall a terminé une carrière de 35 années à Angers.


Cet homme, reconnu pour son humilité, a également marqué la vie locale en étant à l’origine de la création du Capad, le centre d’aide aux personnes âgées à domicile. Ambroise Le Gall était également sociétaire de l’Association nationale des anciens combattants de la résistance (ANACR).

Les obsèques auront lieu ce vendredi, à 10 h 30, à l’église Notre-Dame-de-Rosporden.

Rosporden. Ambroise Le Gall, grand résistant, est décédé



https://www.ouest-france.fr/bretagne/rosporden-29140/rosporden-ambroise-le-gall-grand-resistant-est-decede-6959713



Bonjour,
Notre cher camarade Ambroise LE GALL nous a quitté; le comité SCAËR-ROSPORDEN, par la voix de Jeannine DANIEL , a prononcé son éloge lors de la cérémonie religieuse et la presse l'a honoré d'un article.

Cordialement,
Yves MZ

OBSEQUES D'AMBROISE LE GALL

Le 4 septembre 2020 – Rosporden

Aujourd'hui l'ANACR est en deuil. Avec Ambroise, c'est le dernier résistant rospordinois qui tire sa révérence. Je voudrais, au nom de notre Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance (ANACR), adresser toutes nos condoléances les plus vives à son entourage, à sa famille qui est dans la peine et dans la souffrance.

Ambroise, à tes côtés, le drapeau de l'ANACR symbolise ton engagement dans la Résistance contre l'occupant nazi. Nous appelons souvent les Résistantes et résistants, les combattants de l'Ombre. Tu étais un vrai combattant de l'ombre ; la Résistance, tu l'as faite, le stylo en guise de révolver à la main, le tampon administratif en bandoulière dans la Mairie de Tourc'h en tant que secrétaire. Tu faisais de fausses cartes d'identité aux Résistant-es recherchés et tu te servais des actes de décès pour éviter le STO aux jeunes gens. Quelle abnégation et quel courage pour agir ainsi à l'insu de l'occupant toujours aux aguets.

Le 15 Juillet 1944, tu étais sur le terrain, à Quillien-Tourc’h et Kernabat-Scaër, avec le docteur Guidiccelli de Coray, pour mettre le bracelet aux Résistants tués lors des combats ce funeste jour.

Mais nous connaissons tous tes valeurs, ton attachement à notre République et tu l'as montré au grand jour en t'investissant dans la Résistance. La République a reconnu ton engagement et ta bravoure, car sur ta poitrine nous pouvons admirer la Croix du Combattant volontaire de la Résistance, la médaille de la France Libérée et les insignes de Chevalier de l'Ordre du Mérite,

En 1940, aux premières heures du conflit armé, tu as 19 ans ; l'âge de l'insouciance, de la joie de vivre, du bonheur partagé. Mais la guerre est là, terrible, inhumaine et implacable, remettant en cause les convictions et une certaine idée de la France, notre pays, ton pays.

Je ne pourrai en dire plus aujourd'hui, car comme tous les Résistantes et Résistants, le courage et l'abnégation étaient en vous, laissant sous silence vos luttes. La discrétion est l'apanage des vrais Combattants, l'anonymat, leur crédo.

L'ANACR est fière de ta présence à ses côtés, tu voulais porter haut les couleurs de nos valeurs, de tes valeurs.

Tu militais pour que L’HISTOIRE de cette période de Résistance nationale citoyenne NE S’OUBLIE PAS, tu l'as prouvé dans ton engagement dans notre association.

KENAVO cher Ambroise et MERCI.

Comité ANACR de SCAËR-ROSPORDEN