Stacks Image 45


Cimetière d'IVRY
Par EDGARD DE BORTOLI



Mis en ligne sur le site le 16 octobre 2020
Stacks Image 90
Source de la photo de gauche : https://www.carleton.edu/curricular/FREN/classes/ivry/cimetiere/ivry-cimetieres1.html

Brest le 12 10 2020

Chers amis,

Le Cimetière Parisien d’Ivry (32 avenue de Verdun) est bien connu des Associations de la Résistance. Il s’y trouve la "Division 40" et sa fosse commune, où furent jetés de 1942 à 1944 des centaines de Résistants fusillés en région île de France. Après l’exhumation de 828 corps après la Libération, elle devint une belle pelouse du souvenir.

En 2003, une stèle signalétique de mémoire y fut installée, à l’initiative du Président de l’Association des Familles de Fusillés, Pierre Rebière. Vous la verrez en pièce jointe.

A 150 m de là se trouve la Division 39 qui abrite 300 corps de Fusillés exhumés de la Division 40 que les familles préférèrent laisser sur place. Puis il y a l’espace Missac Manouchian.


POUR INFORMATION :

Comme tous les ans en ce Cimetière Parisien d’Ivry, une cérémonie d’hommage à ces martyrs de la barbarie nazie a eu lieu le 10 octobre dernier, comme tous les ans, le deuxième samedi d’octobre. J’y étais.

Elle se fait en deux étapes : au Monument aux fusillés situé Division39 d’abord, puis devant la stèle de la Division40.


J’y étais présent aussi il y a un an, le samedi 12 octobre 2019, au nom de l’ANACR 29 et de sa Présidente. Nous avons remarqué avec indignation que des tombes récentes avaient surgi sur notre pelouse sacrée, une bonne quinzaine. Bien sûr nous avons alerté toutes les Associations concernées et mené aussitôt, ensemble, une action en direction de la Mairie de Paris contre cet acte dégradant un site de haute valeur historique.

Cela n’a pas été toujours facile, les implantations de tombes n’ayant pas été immédiatement arrêtées suite à nos actions.

Puis est survenu le Codiv. De ce fait nous n’avons pu nous rencontrer avec les responsables de Paris que le 2 juin. Les tombes atteignaient ce jour-là presque la centaine, 98 exactement sur 152 qui étaient prévues. L’implantation avait heureusement été stoppée début avril.

- Ce 2 juin la Mairie nous a fait comme prévu des propositions. L’évacuation des 98 tombes de bébés mort-nés ou en bas âge étant considérée comme impossible, la Mairie nous a proposé la seule solution rationnelle suivante : utiliser environ le tiers de la pelouse (elle fait environ 100m sur 25) non occupé par les tombes pour créer un espace, non négligeable, réservé au souvenir de ce lieu. Nos Associations coopéreront étroitement avec la Mairie pour la réalisation de ce projet. Ce que nous avons accepté.

- Fin septembre nous avons reçu par écrit le projet de la Mairie conforme à ce que nous avions décidé le 2 juin.

- Début octobre, peu avant la cérémonie, nous recevions cette fois le projet technique de départ que nous devrons compléter.

On en est là à ce jour.

- Les Associations en discuteront puis nous nous réunirons à Paris afin de faire une synthèse sur nos préférences.

Je ne peux pas vous en dire plus aujourd’hui mais je vous tiendrai au courant.


Amicalement à tous

Edgard DE BORTOLI



Stacks Image 88
Stacks Image 86

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cimeti%C3%A8re_parisien_d%27Ivry

Extrait de WIKIPEDIA.org

Résistants communistes

Après guerre, le Parti communiste français (PCF) fait l'acquisition d'une concession importante, appelée le « carré des fusillés » (situé dans la 39e division), qui est l'équivalent d'un Panthéon pour le parti2. On y trouve :