Kernabat - Scaër cérémonie 16 juillet 2016
Commémoration de Kernabat : l'émoi, 72 ans après
Scaër - Publié le 16/07/2016 – Ouest-France
Stacks Image 7

Sylvie Capitaine et Frédéric Le Beux, ont cité les noms des 18 résistants morts à Kernabat.

Il y a 72 ans, 18 résistants étaient tués à Kernabat. Comme chaque année, l'assistance était nombreuse pour la commémoration, jeudi matin.

L'assistance, nombreuse devant le monument de Kernabat jeudi matin, était constituée des familles des 18 résistants tués en juillet 1944, des amis de la Résistance (ANACR), des associations patriotiques et des élus de Scaër, Tourc'h, Coray et Rosporden. Une fois encore, tous étaient là pour rendre hommage à ces 18 résistants tués par les Allemands, certains torturés, entre le 14 et le 15 juillet 1944.

« Le vent souffle dans les blés »

Cette année, c'est Yohann Daniel qui a rappelé, pour l'ANACR, les faits historiques qui ont suivi la diffusion du message « le vent souffle dans les blés ». Le parachutage à Kervir à 0 h 30, le transfert de seize tonnes de matériel durant la nuit vers Kernabat, l'attaque des soldats allemands, plusieurs centaines contre 200 résistants à partir de midi dans le secteur de Guerveur-Kernabat, le repli vers Quillien, puis les exécutions qui suivirent.

Yohann Daniel a souligné « l'importance du devoir de mémoire » et établi un parallèle avec les « moments de barbarie » qu'a connu la France ces derniers temps, lors des attentats terroristes, mais aussi la guerre en Syrie et les exodes de réfugiés.

Ensuite, Sylvie Capitaine, dont l'oncle Pierre figure au nombre des victimes de juillet 1944, et Frédéric Le Beux ont cité avec gravité et émotion, les noms des 18 résistants dont le nom est gravé sur la stèle.