Kernabat cérémonie 2015
Stacks Image 9934

1944- 2015 71 ANS
2015, 70 ème anniversaire de la victoire sur le nazisme

L’année 2015 est une année riche en commémorations, riche en souvenirs. Nous les devons aux femmes et aux hommes qui, contre l'abattement, l'accablement, le défaitisme, encouragés par l'appel du Général De GAULLE ont eu la force de lutter et de combattre, pour décider eux-mêmes de l'avenir et construire notre destin.
Contre la mise en esclavage d'un peuple ébranlé par la défaite, ils se sont levés, ont refusé un ordre injuste et criminel, et au péril de leur vie sont entrés dans la clandestinité et ont lutté contre l'occupant et les collaborateurs.
Ils furent ces Résistants qui sauvèrent l'honneur de notre pays, lui permirent de siéger à la table des vainqueurs le 8 Mai 1945 et de retrouver sa place de grande nation. Hommage à eux tous pour cette liberté rendue et pour l'honneur retrouvé, hommage à tous les combattants de Kernabat en ce 14 juillet, jour où nous célébrons la Révolution française dont ils furent les dignes héritiers..

Dans la nuit du 9 au 10 juillet, trois avions larguent, sur un terrain de Miné-Kervir, 12 tonnes de matériel dans 107 containers. Trois parachutistes atterrissent aussi : le capitaine anglais Chris BLATHWAYT, le capitaine(ou ltn?) français Paul CARRON de la Carrière et le sergent radio anglais Neuville WOOD. Ils sont membres du commando Jedburgh Gilbert, destiné à organiser militairement la Résistance et à ralentir le départ des Allemands vers la Normandie. Des tombereaux agricoles dispersent rapidement le matériel dans des cachettes. Les responsables savent que le manège des avions n'a pu échapper à l'occupant .
L'émetteur radio apporté par un des parachutistes ne fonctionnant pas, un autre parachutage, prévu sur un nouveau site, s'effectuera pourtant sur le même.
suite plus bas

Chemin de la Mémoire à Scaër
Stacks Image 9936

Le 14 juillet 1944 : radio Londres annonce: Message personnel : « le vent souffle dans les blés ››. Ce message est capté vers 11h00 au PC installé à Guerveur. Il annonce un deuxième parachutage de vivres et de matériels pour le soir même sur le terrain « Pêche ›› à Miné-Kervir". Dans la nuit du 14 au 15 juillet, 16 tonnes de matériel sont parachutées. ll faut effacer les traces, transporter tout ce matériel dans des charrettes, à environ 5 kilomètres de Kervir, et le camoufler dans un fossé aux abords de Kernabat (côté Tourc'h).
Aux premières lueurs de l'aube de ce 15 Juillet 1944, on signale la présence de plus de 1000 soldats allemands à Coadry. Le 15 juillet à 5 h 30, Louis LE BIHAN, maire de Coray, est arrêté. Les 50 FTP de Scaër appellent en renfort les 100 F.F.I. de Rosporden qui se trouvent à Tourc'h, au village de Quillien. Le Capitaine Mercier, à la tête des FFI, décide sans attendre d’apporter 3 sections de renforts armés aux FTP de Scaër, à Kernabat. De violents combats ne tardent pas alors à commencer à Kernabat et à Quillien. Un combat inégal, 1 000 soldats allemands aguerris, armés, entraînés, face aux quelques 160 jeunes maquisards, parmi lesquels, beaucoup n'avaient encore jamais combattu !
Ici à KERNABAT, 18 jeunes maquisards seront tués, dont 9 du Maquis de Scaër, et 9 du Maquis de Rosporden.

En ce 71ème anniversaire des combats, nous les retrouvons tous ici, leurs noms inscrits sur ce mémorial de la résistance. C'étaient pour la plupart de très jeunes hommes, à peine sortis de l'adolescence.
Souvenons-nous de
Pierre CABELLIC, Pierre CAPITAINE, Armand DELESSARD, Corentin GUILLOU, Robert HERVE, Jean-Louis JACOB, François JACOB, Roger KERJOSSE, Yves LE BARON, Grégoire LE CAM, René LE GALL, René LE MAO, Louis MASSE, Etienne MILLOUR, Jean-Louis RANNOU, Marcel RANNOU, Pierre SALOMON, René TURQUET, morts pour que vive la France
Les années passent, mais le souvenir restera tant que nous serons nombreux à nous rassembler ici. Oublier, c'est assécher le terroir de la vie.
A cet hommage rendu å ces 18 martyrs assassinés sur le chemin de la victoire finale, nous voulons associer tous les anciens Résistants et Résistantes, qui ont su taire leurs différences, se rassembler autour des valeurs du Conseil National de la Résistance pour un combat acharné contre le nazisme et l'occupant, lequel a contribué non seulement à la libération de notre pays mais surtout à lui redonner honneur et dignité.
Avec leur courage et leur sang, les Résistants ont forgé la victoire contre le fascisme, le racisme et l'intolérance. Mais ne baissons pas la garde, restons vigilants, le fascisme, le racisme et la xénophobie sont toujours présents, prêts à resurgir à la moindre de nos faiblesses.
Oublier leur sacrifice, les vertus de leur combat, oublier l'honneur qu'ils nous ont redonné serait impardonnable. Ne pas être garant de la mémoire, ne pas la transmettre aux nouvelles générations serait tout autant impardonnable. Nous manquerions à notre devoir.
La Résistance nous a redonné notre dignité, mais nous ne pouvons ni oublier, ni effacer cette période sombre, elle fait partie à jamais de notre histoire. Bien au contraire, il nous incombe, en tant que citoyens, de la connaître et d'en tirer les leçons pour faire triompher la démocratie et la justice au service des citoyens. Cela semble essentiel un 14 juillet, jour de notre Fête Nationale, celle de la Révolution française qui de sujets que nous étions fit de nous des citoyens libres et égaux en droits.

Pour la 2ème année maintenant, chaque 27 Mai, date de la création du CNR en 1943, nous célébrons la Journée nationale de la Résistance, une reconnaissance qui s'imposait.
A notre niveau nous allons enfin pouvoir inaugurer un chemin du souvenir reliant les stèles de Kernabat et de Quillien. Madame DANIEL vous précisera les modalités de cette inauguration.
Ce chemin devra permettre de graver le souvenir de ces combats dans la mémoire collective pour transmettre ce patrimoine aux jeunes générations.
Jeunes de ce pays, entretenez la flamme de la Résistance, donnez lui tout son éclat. Continuez l'oeuvre de vos aînés, vous qui vivez dans une Europe enfin en paix, en étant des citoyens libres, égaux et fraternels envers tous.

Votre destin est entre vos mains.

Témoignage du massacre de Kernabat
Stacks Image 10067
Stacks Image 10069
Stacks Image 10071
Stacks Image 10073
Stacks Image 10075
Stacks Image 10077