Journées Européennes du Patrimoine.
Randonnée de la Résistance à Douarnenez le 19 septembre 2010
Thème: « Quand femmes et hommes construisent l'Histoire »

 
 

-Douarnenez dans l' Histoire, du 18 juin 1940 au 8 août 1944-

Depuis 2008, lors des Journées du Patrimoine, les Résistants et Amis de la Résistance proposent aux Finistériens d'aller à la rencontre de leur histoire à travers une randonnée découverte du patrimoine de la Résistance. Le patrimoine issu de cette période exceptionnelle de notre histoire, la Résistance, période si vive encore dans la mémoire de nos aînés et pourtant si lointaine pour les plus jeunes, se doit d'être connu, défendu, respecté, transmis.

Un patrimoine matériel, tel que monuments, stèles et plaques, sites d'implantation des maquis, terrains de parachutages, points de départ et d'arrivée de clandestins, mais aussi un patrimoine moral, les valeurs humanistes et démocratiques au nom desquelles une poignée d'hommes et de femmes refusèrent l'inacceptable, le totalitarisme nazi et le sinistre régime de Vichy. Ces hommes et ces femmes prirent tous les risques pour rétablir la République, celle des Droits de l'Homme, de la Liberté, de l'Egalité, de la Fraternité et pour établir un monde de paix entre les peuples.

Après la Randonnée du Premier Maquis de Bretagne en 2008, randonnée dans les Montagnes Noires, entre Saint-Goazec et Spézet, dont les jalons légendaires furent Kervigoudou, Meilh ar C’hoat, Meilh Roc’h Hir, le terrain de parachutage de Ty Roué, Roc’h Hir et le Fell, puis la Randonnée dans les Monts d'Arrée en 2009 autour de Plounéour-Ménez et du Premier Village Résistant de France, Trédudon-le-Moine, les Amis de la Résistance ont proposé pour 2010 une Randonnée de la Résistance à Douarnenez avec le meilleur des guides, Michel Mazéas, et l'assurance du meilleur accueil de son Maire et Sénateur du Finistère, Philippe Paul.
Michel Mazéas, tout jeune Résistant, historien, maire honoraire de Douarnenez - il fut maire en titre pendant 25 ans - nous a fait découvrir une ville qu'il connaît comme personne. Cette ville, lors de la fusion à la Libération des trois communes de Douarnenez, Ploaré, Tréboul, attribua presque un tiers de ses noms de rues à des Résistants.
Nous avions rendez-vous à 10h30, square Jos Pencalet, devant la Maison de la Jeunesse et de la Culture de Douarnenez. Une belle journée s'annonçait et elle fut inoubliable.
Après quelques mots de bienvenue de Philippe Paul, Michel, armé d'un porte-voix, servi pendant tout le parcours par sa haute taille, commençait la randonnée devant l'impressionnant monument aux morts de Douarnenez. Dès ce moment nous sommes tous entrés dans l'histoire de sa ville - alors florissant port de pêche de 20 000habitants dont plus de 5000 inscrits maritimes - et dans l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale.
C'est ainsi que quittant le Mémorial, nous sommes allés à la rencontre de Résistants connus ou moins connus, Daniel Le Flanchec, Jean Marin, Jean Barré, Charles Tillon, Eugène Kérivel et Guy Môquet dont les rues se croisent comme leurs destins, la Buvette de Mimi La Blonde...
Une histoire vivante, riche d'informations et d'émotion.
Après le pique-nique et le café pris sur les terrasses du port, nous avions rendez-vous avec l'histoire des combats de la Libération de Douarnenez, quatre jours en août 1944, autour de l'église de Ploaré. Un passage au cimetière fut le moment de déposer des roses, rouges et blanches, sur les tombes des Résistants auxquels Michel souhaitait rendre hommage. Mais je vous laisse le soin de compléter ce récit par la lecture plus détaillée de notre dépliant.
Cette journée s'est achevée à l'école Laënnec, autour d'un pot de l'amitié et d'un somptueux kouign aman creon offert par la ville et généreusement servi par le Maire, Philippe Paul lui- même.
Merci à lui pour ce mémorable accueil. Nous le comptons désormais parmi les Amis de la Résistance du Finistère. Merci à notre Ami Michel Mazéas. Plus jamais nous ne parcourrons les rues de Douarnenez de la même façon. Nous y avons maintenant plein de souvenirs partagés.
Merci à Pascal, à Laurent qui ont réalisé le dépliant de cette troisième randonnée de la Résistance
Merci à toutes celles et tous ceux qui ont fait ce parcours à la rencontre des femmes et des hommes qui ont construit notre histoire.

Rendez-vous l'année prochaine. La randonnée se fera autour d'Audierne et du Cap Sizun.