Congrès National des 22, 23 et 24 octobre  2010
à Agen

Chers Résistants, chers Amis,

Excellent Congrès National 2010. Le Finistère, représenté par une petite délégation, Jeanine Daniel, Pierre Fournet-Fayas et moi-même, a pleinement partcipé à tous les travaux de ce Congrès dont je vous donne un bref compte-rendu.

Vendredi matin, le bureau national sortant s'est réuni au centre Fabien-Delestraint à Penne d'Agenais. Cette dernière réunion s'est accompagnée, pour ceux qui le souhaitaient, par une visite de ce centre de soins, très bien équipé, situé au milieu d'un parc superbe, centre créé à l'origine pour les Résistants et maintenant ouvert plus largement aux convalescents.
Vendredi après-midi tous les congressistes se sont rassemblés dans le théâtre d'Agen, au coeur de la ville. Nous étions plus de cinq cents. Les travaux furent ouverts par notre président, Louis Cortot.
Notre président-délégué, Robert Chambeiron, ne put malheureusement rester à la tribune, aux côtés de Louis Cortot,  que le temps des différents saluts de bienvenue accueillant le congrès: salut du député-maire d'Agen, salut du Président du Conseil Général, d'une Conseillère Régionale au nom du Président du Conseil régional d'Aquitaine, de Jean Mirouze président départemental de l'ANACR, de Robert Créange pour l'UFAC, et enfin de Monsieur le Préfet du Lot et Garonne.
Jacques Varin a alors fait la lecture du rapport du Bureau National. Document qui mérite de tous une lecture attentive,  remarquable par son intelligence de l'histoire, sa précision, son érudition, offrant un outil de travail pour relier le passé au présent, comprendre ce qui se passe aujourd'hui, appeler à la vigilance et orienter notre action pour préserver et faire fructifier l'héritage arraché – à quel prix!- par les combats de la Résistance.
Il n'y eut, à cette journée d'ouverture, aucun représentant du Secrétariat d' Etat aux Anciens Combattants et Victimes de Guerre.

 Je vous laisse pour la suite de cette journée, vous reporter au programme détaillé dans notre dernier journal: cérémonie du souvenir suivie d' une réception Salle des Illustres à la Mairie d'Agen. Accueil exceptionnel, sincère et chaleureux, comme l'accueil du samedi soir à l'Hôtel de Région du Lot et Garonne. Le Maire et le Président du Conseil Général ont accueilli ce Congrès avec tous les honneurs dûs aux Résistants.

Le samedi matin fut consacré aux Commissions. Jeanine et Pierre à la commission Mémoire et Histoire et moi à la Commission Orientations.
Vous trouverez les trois rapports issus de ces commissions en pièces jointes:
                 –     Mémoire et Histoire
Passeurs de Mémoire et Eveilleurs de Conscience
Monde Combattant, Droits des Résistants
 Séance plénière l'après-midi. Messages d'amitiés des associations de Résistants Allemands, Italiens, Russes. Rapport financier de Nicole Zerline.
Cette journée fut  particulièrement riche en interventions  de Résistants et d'Amis et de débats entre la salle et la tribune.

Le dimanche matin, rapport des commissions, vote des résolutions et élection des organes de direction:
pour le Finistère, Charles Paperon, Marie-Noëlle Postic et Jean Perru entrent au Conseil National. Je leur adresse toutes mes félicitations!
Sous les ovations d'une salle debout, Robert Chambeiron, malheureusement absent, est élu Président d'Honneur.
Louis Cortot, Pierre Sudreau et Pierre Martin ( président Ami des Côtes d'Armor) sont élus à la présidence
Charles Fournier-Bocquet, absent pour raison de santé, et  Jacques Varin ( Ami) sont élus Secrétaires Généraux. Jean-Paul Riffaut devient Secrétaire Général adjoint.
La liste des autres membres du bureau, dont je fais partie pour un deuxième mandat  ainsi que notre Ami Robert David du Morbihan, sera donnée dans le prochain journal de la Résistance.
Un grand et beau Congrès marquant l'entrée des Amis aux postes de direction nationale aux côtés des Résistants.
Plus que jamais, le 27 mai, journée nationale de la Résistance est une exigence.
Plus que jamais,  se joue la bataille de la mémoire, d'éveil des consciences. Plus que jamais soyons vigilants et porteurs d'espérance.

J' adresse à tous le fraternel salut de notre bureau national, tout particulièrement de Cécile Rol-Tanguy, le fraternel salut des Résistants et Amis des Côtes d'Armor, du Morbihan … et de la Corse!
Jeannine, Pierre et moi avons été très heureux d'avoir pu vous représenter à ce congrès. Que notre département soit présent aux travaux et décisions était important pour l'avenir de notre association. Nous en débattrons à notre prochaine réunion.
Fraternel salut de nous trois.
Amitiés à toutes et tous

            
ANNE FRIANT-MENDRES

 PS1: Cécile Rol-Tanguy, Robert Chambeiron et Louis Cortot acceptent le principe d'être au nombre des parrains de notre futur Centre Résistance et Citoyenneté.

PS2: la visite du samedi matin fut celle de la centrale d'Eysses dont l'histoire glorieuse et tragique se traduit par le message laissé à tous par les Résistants qui y furent emprisonnés pendant l'occupation : «  Unis comme à  Eysses ».

  A suivre les photos de Louis Cardin