Stacks Image 45




La Lettre n°49 du Souvenir Français


Mis en ligne sur le site le 13 avril 2020


bandeaulettrehd
La Lettre n°49 du Souvenir Français

https://le-souvenir-francais.fr/
Stacks Image 85
PAROLE DU PRÉSIDENT GÉNÉRAL


1945, la Libération des camps, il y a 75 ans

La guerre a un épilogue qui mêle joie et douleur : la libération des camps et le retour des déportés en est la principale illustration, même s’il nous appartient de ne pas oublier le retour des prisonniers de guerre et des travailleurs requis du STO.

En 1945, c’est près de 4 millions de personnes qui vont regagner la France. 1 200 000 prisonniers de guerre libérés des oflags et des stalags, 30 200 déportés survivants sur les 142 000 déportés de France (3 800 survivants sur les 76 000 déportés juifs ; 23 000 survivants pour les déportés au titre de résistants) 700 000 travailleurs français, requis du STO pour la majorité d’entre eux, mais aussi 2 500 000 refugiés et déplacés, Alsaciens Lorrains expulsés, évacués des zones interdites, sinistrés des poches de la côte. Parallèlement, c’est plus d’un million de prisonniers qui vont quitter la France, étrangers de 17 nationalités fuyant le nazisme ou laissés sur place par l’organisation Todt, mais aussi 700 000 prisonniers de guerre allemands.

Comment rappeler aujourd’hui ce que représentaient dans notre pays ces 5 millions d’hommes, de femmes, d’enfants de retour ou en départ de notre Hexagone ?

Comment imaginer aujourd’hui le choc du retour de déportation de ces squelettes vivants accueillis à l’hôtel Lutetia ?

Comment imaginer les bonheurs mais aussi les drames dans les familles que va générer ce temps de la libération ?

C’était il y a 75 ans. Ceux qui sont encore là peuvent nous apporter leur témoignage . Il est urgent de mobiliser l’écoute de ces hommes et de ces femmes dans leur diversité, en particulier celle des derniers déportés. Aujourd’hui, ils sont la dernière butte-témoin de notre histoire contemporaine. Demain, les historiens seront seuls « aux commandes » de cette grande page de notre histoire nationale. Alors écoutons les témoins !

Sauvons leurs paroles et préparons-nous à sauvegarder les traces inscrites dans la pierre.

75 ans, un défi à relever pour Le Souvenir Français.
Serge BARCELLINI
Contrôleur Général des Armées (2s)
Président Général de l'association "Le Souvenir Français"
 
Contact :
communication@souvenir-francais.fr