Douarnenez. Il y a 75 ans, le Dark Victor s’écrasait dans la baie de Douarnenez

Mis en ligne le 5 août 2019 // mise à jour le 8 août 2019 // mise à jour du 13 août 2019
Représentation du « Dark Victor » par un peintre britannique. | OUEST-FRANCE
Stacks Image 11
5 août 2019 : Discours de M Le Maire de DOUARNENEZ François CADIC
Stacks Image 58
Stacks Image 124
Stacks Image 122
Stacks Image 120
Stacks Image 118
Stacks Image 116
Stacks Image 114
Stacks Image 112
Stacks Image 110
Stacks Image 108
Une cérémonie s'est déroulée à Douarnenez (cimetière de Ploaré) ce lundi 5 août 2019.
Souvenir de l'équipage du Dark-Victor décédé dans la chute de leur avion dans la baie de DZ.
Stacks Image 52
Stacks Image 78
Stacks Image 76
Stacks Image 74
Stacks Image 72
Stacks Image 70
Stacks Image 60
Stacks Image 56
Stacks Image 92
Stacks Image 90
Stacks Image 88
Stacks Image 86
Stacks Image 84
Stacks Image 82
Stacks Image 80
Stacks Image 104
Stacks Image 102
Stacks Image 100
Stacks Image 98
Stacks Image 96
Stacks Image 94
Il y a 75 ans, jour pour jour, un avion du 617e squadron de la Royal Air Force a été abattu par l’armée allemande. Il s’est écrasé dans la baie de Douarnenez, à environ un demi-mille au nord-est de l’île Tristan. Le Dark Victor faisait partie d’une escadrille de Lancaster venue bombarder la base sous-marine allemande de Brest. Sur les sept membres de l’équipage, trois soldats ont été tués : le sous-lieutenant et navigateur Roy Welch, le mitrailleur de queue Noel Wait, et le radio Reginald Pool.
Le lieutenant et pilote, Donald Cheney, fut recueilli par des marins douarnenistes, puis hébergé par l’administrateur des affaires maritimes, Aristide Québriac, l’un des responsables de la résistance locale. Le bombardier sergent-chef Len Curtis fut, lui, capturé par les Allemands, puis libéré par l’armée américaine après la reddition des troupes allemandes de la presqu’île de Crozon. Le sergent Jim Rosher, mécanicien, fut aidé et hébergé par la famille Le Bot, à Plonévez-Porzay. Quant à l’adjudant-chef Ken Porter, il fut pris en charge par les Forces françaises de l’intérieur (FFI), et emmené au château de Tréfry.
Pour célébrer l’anniversaire de ce fait de guerre, une exposition est mise en place à la mairie, avec des pièces uniques retraçant cette histoire. Présentation.
Stacks Image 62
Stacks Image 64
Stacks Image 66
Stacks Image 28
Parmi les marins douarnenistes ayant secouru le lieutenant Don Cheney, se trouvaient notamment Corentin Buisson, Albert Doaré, René Le Bihan et Théophile Quéret. Partis du Rosmeur en embarquant sur l’Ar Menuzar, ils se sont fait tirer dessus, au retour, par des Allemands, depuis les Plomarc’h. Les participants de ce sauvetage ont reçu par la suite des certificats de reconnaissance du gouvernement britannique.
Stacks Image 34
Un module est consacré aux trois membres d’équipage décédés lors de cette opération. Le carnet de vol ayant appartenu au navigateur Roy Welch a pu être récupéré. Il avait effectué environ quarante missions avant le crash, un chiffre conséquent. Le kit d’évasion de Noel Wait est également présenté. Il comporte des billets de banque, une mini-boussole, une petite scie et une carte d’évasion de la France.
Stacks Image 32
Une vitrine est consacrée spécialement au pilote Donald Cheney, avec son uniforme, ses décorations, etc. La fausse carte d’identité qui lui avait été remise par la mairie de Douarnenez, pour lui permettre de se déplacer, est également visible, ainsi qu’un brassard des FFI et des insignes créés par la Franpac pour les résistants.
Stacks Image 30
Plusieurs photos d’archives des membres de l’équipage ont été collectées. Dans ce module, des clichés aériens des bombardements de la base sous-marine de Brest sont présentés. Ils ont été pris lors du raid du 5 août 1944.
Stacks Image 44
Dans cette exposition, d’autres pièces qui ne sont pas liées directement au Dark Victor, mais à la Royal Air Force, sont aussi exposées. On y trouve une caméra servant à filmer les tirs orchestrés par les avions de chasse, des instruments de bord d’un Lancaster, un revolver de l’armée britannique, etc.

Du 5 au 10 août, exposition sur le Dark Victor, aux horaires d’ouverture de la mairie. Entrée libre.