75 ème anniversaire de de la rafle de Plonévez-Porzay, le 30 juin 1944
Publié le 25 juin 2019 - Le Télégramme

Mis en ligne le 11 juillet 2019
Stacks Image 28
Guy Ollivier présente l’affiche pour la commémoration du 75e anniversaire de la rafle de Plonévez-Porzay et un dessin de Pierre Fertil qui fera partie de l’exposition. (Le Télégramme/Joël Chassagne)
Ce dimanche, à l’occasion du 75e anniversaire de la rafle de Plonévez-Porzay par l’armée allemande, le 30 juin 1944, la municipalité honorera la mémoire des dix enfants de la commune, déportés au camp de Neuengamme, en Allemagne. Une cérémonie en présence d’élus, d’associations patriotiques, de Guy Ollivier, fils de déportés, et d’Yves L’Helgouac’h, déporté.

Rappel des faits

À la fin du mois de juin 1944, l’armée allemande rafle 42 hommes à Crozon. Dans ce contexte, les résistants de Plonévez-Porzay coupent les lignes téléphoniques. Lors de cette opération, un agriculteur, Hervé Le Brusq, voit les résistants enterrer les fils dans un de ses champs. Il fait un malaise et décède. Le 30 juin, jour de ses obsèques, un groupe de soldats rafle dix hommes dans le bourg, qui rejoindront les 42 raflés à Crozon le matin même. Pour ces 52 hommes, c’est le début de l’enfer, puisqu’ils seront tous transférés au camp de Neuengamme, près de Hambourg.

Participation des enfants de l’école

En amont de cette commémoration, Guy Ollivier interviendra dans les écoles de la commune, afin de sensibiliser les enfants. Par ailleurs, en partenariat avec la bibliothèque municipale, une exposition de dessins de femmes déportées et de Pierre Fertil, ancien déporté à Neuengamme, décédé en 2015, sera présentée ce samedi, de 10 h à 12 h, à la bibliothèque, et inaugurée dimanche.
À l’issue de la commémoration à la stèle, à 10 h, sur le parvis de l’église, celle-ci sera inaugurée officiellement et sera visible les mercredis 3 et 10 juillet et les samedis 6 et 13 juillet, de 10 h à 12 h, ainsi que les dimanches 30 juin, 7 et 14 juillet, de 10 h à 12 h 30. Les élèves visiteront l’exposition le lundi 1
er juillet avec, à la clé, un travail pédagogique.
Le vendredi 5 juillet, l’historienne Isabelle Le Boulanger présentera à la bibliothèque son livre « Bretonne et résistante » et, le vendredi 12 juillet, est programmée la projection d’un documentaire sur la déportation, suivie d’un débat, à la salle municipale.